DU RIFIFI SUR LA LIGNE GRANDE VITESSE DES METROPOLES

Publié le par TGVSUD PRESERVONS L' ENVIRONNEMENT

Pour celles et ceux qui suivent avec intérêt et promeuvent comme notre association, le dossier de la ligne à grande vitesse LGV Montpellier Perpignan, celui de la LGV des métropoles Marseille Toulon Nice, en avance sur nous, est du coup très intéressant à suivre dans la série des: "ce qu'il faut faire", "ce qu'il ne faut pas faire", ou encore "ce qui est à surveiller".
En effet, un article paru sur le site internet d'un grand quotidien national nous apprend qu'alors que les collectiivtés locales ainsi que le Président de la République étaient favorables à un tracé de la LGV reliant bien chaque métropole, le préfet de région se serait prononcé pour un tracé longeant l'autoroute A8 avec une gare "marseillaise" à la hauteur d'Aix en Provence, a priori pour une question d'économie sur le coût du tracé.
Je vous invite donc à naviguer si vous souhaitez en savoir davantage. 

Affaire à suivre puisqu'en ce qui nous concerne, nous allons attaquer sur notre dossier la phase des enquêtes publiques.

En conclusion, il paraît évident "qu'abondance de biens ne nuisant pas", TGV SUD par son pluralisme et son dynamisme compte bien défendre ce dossier dans le respect des valeurs défendues dans ses statuts.

D'ailleurs, quand pensez-vous ? quels sont les critères qui doivent primer dans la réalisation d'une ligne TGV ? l'environnement, les populations, le coût, les délais, les déssertes, les réseaux ? Tout cela à la fois certainement, mais dans quel ordre, avec quels marges de manoeuvre et sous quels compromis ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article